Elections Régionales du 06 et 13 décembre 2015 - Je serai candidat sur la liste NOUVELLE DONNE , jeune parti qui a pu voir sa naissance grâce à Stéphane Hessel - Les INDIGNES - Pierre Larrouturou - économiste , ..... Ce blog sera consacré pendant quelques mois aux échanges participatifs entre la population de la Dracénie et Patrick Boulet dans le cadre des élections régionales du 06 et 13 décembre 2015. Sujets d'actualités locales, nationales, billets...

Article à paraître dans le prochain Séduction Provençale

Chers concitoyens, chers amis,

Six mois se sont écoulés depuis notre élection, nous tenons à vous faire partager un premier bilan de notre action.

Symboliquement deux points méritent d’être évoqués :

  - suite à notre demande une réponse favorable nous a été donnée pour la mise à disposition d’un local, nous pourrons dès lors assurer une permanence et être à votre écoute.

  - notre forte détermination lors des conseils municipaux à participer aux différentes commissions a été entendue. Nous ne manquerons pas de vous tenir informé des suites données à nos propositions.

Toutefois certains points nous interpellent, notamment aucun parking de substitution n’a été prévu afin de compenser le manque de places de stationnement liés aux travaux du parking Bontemps mais également les désagréments pour les dracénois et le manque à gagner pour les commerçants, en cette fin d’année.

Soyez assurés que nous continuerons à nous montrer toujours vigilants sur les investissements et les projets à venir dans le but de garantir le meilleur usage des deniers publics.

                        ------------------------

Dans l’éditorial de la dernière Revue Municipale, M. Piselli essaie de justifier par des arguments fallacieux, son choix d’avoir interrompu pendant 7 ans le PLU (plan local d’urbanisme) lancé par l’ancien maire M. Martin en 2000, et repris il y a seulement quelques semaines.

Pour cela, il invoque un soi-disant préalable essentiel à ce lancement du PLU :

la construction de la nouvelle station d’épuration, Draguignan/Trans.

Or,  l’étude du PLU et la construction de la station auraient pu être menées de front pour être mis en œuvre en même temps. Il était possible de continuer le lancement du PLU en 2001 et le mettre au vote une fois la station réalisée, on aurait ainsi gagné temps, et argent aussi, puisque des études avaient à l’époque été effectuées pour 1 million de francs.

 

Cette station a été livrée avec un an et demi de retard et cela nous a coûté  1,5 million d’euros de plus. L’étude ayant été mal faite, il a fallu changer la forme des bassins , ce qui a entraîné un retard par rapport au dossier d’appel d’offre.

M Piselli n’a pas voulu sanctionner le maître d’œuvre, qui a demandé par la suite la rallonge  citée précédemment.

Que de temps perdu et d’argent gâché !!!

Il est trop facile M le Maire, de reporter la faute sur votre prédécesseur, M Martin.  Vous êtes responsable des nombreux problèmes que l’on rencontre actuellement, et entre autres  la situation d’urbanisation anarchique.

Si le PLU avait été réalisé avant, on n’en serait pas là !!!

                   -------------------------------

ZOOM SUR LA VILLE :

Le citoyen dracénois doit il se réjouir de savoir les faits et gestes de sa vie au quotidien reproduits sur écrans vidéos ? Encore moins après avoir vu notre premier magistrat siégeant au premier rang des observateurs (Var Matin du 14/11) ! Sachez toutefois que contrairement aux dires de Monsieur Piselli, aucun conseil municipal, n’a validé , à l’unanimité la mise en place de cette mesure d’utiliser la vidéo-surveillance à cette fin.


Dans l’article de Var Matin, édition du 10 Novembre, les piétons et les parents d’élèves évoquent la dangerosité de la traverse Mège- Mouriès. Nous tenons à exprimer notre inquiétude devant la réponse désinvolte de la Mairie au questionnement de ces dracenois :

 « des solutions existent peut-être. Mais pas pour tout de suite, il y a d’autres priorités sur la commune ».                                                                           

Nous voudrions savoir quelles sont ces  priorités, et à quelle date les solutions seront apportées ?


Rappelons que la Mairie a déjà fait preuve de la même légèreté dans le traitement du dossier concernant le centre ancien et plus particulièrement dans la gestion de prévention des risques.

Nous faisons référence à l’impasse des Minimes, laissée en travaux pendant des années, alors qu’ elle avait été déclarée en  péril imminent, et, il y a peu de temps à l’effondrement d’un bâtiment de la rue de l’Observance, mal surveillé, qui a mis en danger grave les riverains et la population.


C’est avec une très grande sincérité que toute l’équipe « Une ville pour tous » vous souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année. Dans ces heures de joie pour tout un chacun, nous pourrons ainsi avoir une pensée toute particulière pour toutes celles et ceux qui souffrent ou traversent des moments difficiles.  contact http://www.opposition-draguignan.com 
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article