Elections Régionales du 06 et 13 décembre 2015 - Je serai candidat sur la liste NOUVELLE DONNE , jeune parti qui a pu voir sa naissance grâce à Stéphane Hessel - Les INDIGNES - Pierre Larrouturou - économiste , ..... Ce blog sera consacré pendant quelques mois aux échanges participatifs entre la population de la Dracénie et Patrick Boulet dans le cadre des élections régionales du 06 et 13 décembre 2015. Sujets d'actualités locales, nationales, billets...

CM du 23/07 (1) - Situation des 24 personnels contractuels non renouvelés

Intervention de Jackie Pozzana

Délibération N° 2009-079

Le démantèlement des services publics - Situation des 24 personnels contractuels

Il est fréquent aujourd’hui que les maires et leurs concitoyens apprennent ex- abrupto, la fermeture d’un hôpital, d’ une école ou encore d’un bureau de poste de leur commune.

Ceci est la conséquence de la politique libérale de M Sarkozy et de

son gouvernement  qui a un objectif précis : privatisation et réductions  draconiennes  du nombre de postes d’ agents publics.

Nous allons vers la concurrence parfaite des libéraux. Or, ces réformes annoncent la chute et la fin des Serv Publics, qu ‘il faudrait au contraire promouvoir et moderniser.

 Il y a des domaines incompatibles avec les logiques libérales, la marchandisation ne peut s’ appliquer au Serv Public, si l’on ne veut pas courir le risque de le voir s’ éloigner de l’une de ses missions fondamentales : satisfaire l’équité de l’ intérêt général.

La dynamique nécessaire à toute démarche de progrès ne peut se nourrir de simples considérations financières. C’est sur des valeurs que le collectif doit se mobiliser, celles du Serv P, de l’intérêt gal, de la justice et de l’équité.

 Le citoyen doit être plus que jamais acteur s’ il veut sauvegarder ce qui reste encore, mais pour combien de temps, une exception française dont nous sommes fiers. 

Pour la Poste par ex, il a fallu une mobilisation sans faille des Conseillers Généraux de la G varoise, maires ruraux, syndicalistes, pour stopper la vague de fermetures programmée des bureaux de poste de nombreuses communes de notre département.

Et ce combat mené dans l’intérêt de tous les citoyens, de tous les usagers, devrait se placer bien au- dessus des clivages politiques Droite- Gauche.

M Piselli devrait donc tout faire pour éviter la suppression de 24 emplois publics. Ces employées ont fait le choix de s’ engager,  au service de la collectivité locale, et pour certaines d’entre elles, depuis de nombreuses années.

 On peut d’ailleurs s’interroger sur le choix d’une telle décision.

-Sur le plan social, cette décision (elle) est très dure, voire détestable.

-Sur le plan financier, c’est assez opaque, et l’on peut se demander ce que cette opération va rapporter à la ville ? y a t il un quelconque avantage financier pour la commune ?  l’on ne voit pas clairement l’ inter^t de la ville, et l’on souhaiterait quelques explications supplémentaires,  ou alors y-a-t-il des intérêts dont on ne nous parlerait pas ?

-Plus grave encore, un pas de plus est fait , c’ est le Privé qui fabriquait déjà les repas : Qui va maintenant surveiller les enfants, cette surveillance est à caractère éducatif, et elle n’est pas de même nature que la livraison des repas, loin de là, une étape supplémentaire est franchie, va-t-on faire appel à un autre organisme privé ? et lequel ?

N’oublions pas que les choix que nous allons faire concernant la place et le rôle des Services Publics vont conditionner l’avenir des générations futures.

Avant de terminer, je voudrais éclaircir 2 points tout en devançant les réponses du Maire qui va alléguer, 1°)« j’ai permis de  sauvegarder 24 emplois »

Je dirai :

Ce que nous vous reprochons entre autres,   M le Maire, c’est de n’avoir pas su prévoir, pas su anticiper. Vous avez recruté des agents et puis aujourd’hui, vous vous débarrassez de 24 personnes c’est à dire  l’équivalent d’une entreprise.

 N’ est-ce pas totalement illogique d’ embaucher pour licencier ou supprimer des emplois après ?

Ce mécontentement grandissant aujourd’hui, vous en portez l’entière responsabilité.

NON M le Maire, vous n’avez pas sauvé ces emplois, vous les avez détournés ,déviés, dénaturés  même, en les transférant subitement,( brusquement) dans une société privée et ceci sans égards ni ménagement pour les agents concernés.

Vous pourriez vous inspirer de Paul Valery qui disait « Prévoir, est à la fois l’ origine et le moyen de toutes les entreprises, grandes ou petites »

Le 2eme) point à éclaircir  avant même que  M Piselli n’affirme une fois de plus, «  que nous dénoncions en 2001 les recrutements en Mairie, alors qu’aujourd’hui nous contestons les suppressions d’emplois ».

Je rappellerai qu’il n’existe aucun rapport entre ces 2 affaires.

Ce que nous avons toujours dénoncé, c’est le scandale des recrutements en surnombre à la Mairie en 2001. Alors que votre prédécesseur, M Martin avait prévu de baisser la masse salariale par le transfert de services importants à la CAD, dans le but bien sûr d’alléger les dépenses supportées par la commune , vous, juste après votre victoire électorale,  avez embauché une centaine d’agents, embauches orientées ? comprenne qui pourra ou qui voudra.

Il serait d’ailleurs intéressant de savoir si les personnes dont vous vous débarrassez  aujourd’ hui sont les mêmes que celles que vous avez recrutées après les élections de 2001 et avant les élections de 2008. Permettez- nous d’en douter !

Maintenant, nous souhaitons M le Maire que vous apportiez un écoute attentive à la proposition que notre groupe va faire par la voix de Patrick Boulet.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article