Elections Régionales du 06 et 13 décembre 2015 - Je serai candidat sur la liste NOUVELLE DONNE , jeune parti qui a pu voir sa naissance grâce à Stéphane Hessel - Les INDIGNES - Pierre Larrouturou - économiste , ..... Ce blog sera consacré pendant quelques mois aux échanges participatifs entre la population de la Dracénie et Patrick Boulet dans le cadre des élections régionales du 06 et 13 décembre 2015. Sujets d'actualités locales, nationales, billets...

A propos de Séduction Provençale (2)

Réponse au texte des élus du groupe « notre parti c’est Draguignan », paru dans la revue municipale de septembre 2009.

Comment osez-vous, à propos des 900 logements sociaux que nous projetions de  construire, brandir, une fois de plus, l’épouvantail du racisme et de la xénophobie  pour essayer de diviser une fois encore les Dracénois ?

Oseriez-vous prétendre que nous n’avons pas besoin de tous ces logements sociaux , alors que de nombreux  Dracénois sont sur liste d’attente et  que les militaires  arrivent en 2010 ? !

Comment osez-vous, remettre régulièrement sur le tapis, la contre vérité honteuse d’un licenciement  de 100 agents municipaux, que nous aurions pu renvoyer, soi-disant, en cas de victoire aux élections municipales de 2001. C’est un mensonge éhonté ! Nous n’avons jamais envisagé le moindre licenciement Ce que nous avons dénoncé, c’est le scandale des recrutements en surnombre à la Mairie en 2001. Alors que votre prédécesseur, M Martin avait prévu de baisser la masse salariale par le transfert de services importants à la CAD,dans le but bien sûr d’alléger les dépenses supportées par la commune, vous, juste après votre victoire électorale, vous avez embauché une centaine d’agents, embauches orientées, suspectes ? Comprenne qui pourra ou qui voudra…

Comment osez-vous nous donner des leçons concernant l’endettement, alors qu’à ce jour, les chiffres de Bercy affichent une dette de 68 Millions d’euros, chiffre vertigineux, jamais atteint  auparavant dans notre ville ?!

La dette de Christian Martin, sur laquelle vous glosez,  a favorisé des investissements productifs, dont vous bénéficiez encore aujourd’hui.

Qu’avez-vous fait de la vôtre ?

 

J.Pozzana - M.Rougemont - P.Boulet

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Que dire encore…<br /> Que la conception du logement social que défendent nos élus est de bien loin différente des principes qui, pourtant, leur sont imposés. Ce que nous entendons par logement social, c’est le logement accessible à tous et à l’abri de la spéculation immobilière. C’est la garantie du droit de maintien dans les lieux et des loyers raisonnables.<br /> Le logement est un droit reconnu par la constitution. Alors, qu’attendent ils, nos chers élus, pour le rendre réellement effectif ? Rien n’est fait pour garantir l’opposabilité et des centaines de dossiers sont toujours en attente d’une solution de relogement. Or, à l’heure où la crise économique commence à faire ses ravages et où la précarité continue de s’accroître, le logement social est une idée d’avenir, peut être facteur de cohésion sociale et source d’espoir pour les centaines de milliers de mal-logés. A condition, bien évidemment, de s’en donner les moyens, ce qui est peu probable de la part de nos élus de la majorité municipale plus préoccupés par le confort et l’attrait des avantages dus à leur fonction, que des situations d’urgence sociale en progression constante dans notre ville.<br /> <br /> Et nous, qui pensions que la politique était un choix qui consistait à sacrifier certaines choses pour le bien commun et à servir au mieux l’intérêt général. Quel naïf sommes-nous<br /> <br /> Et, pour répondre au texte des élus du groupe « notre parti c’est Draguignan », et plus particulièrement à leurs gloses, retournons nous vers d’autres valeurs en leur clamant : « Diriger, c'est obtenir un résultat par d'autres que soi et c'est aussi être responsable de ce que d'autres ont fait »
Répondre