Elections Régionales du 06 et 13 décembre 2015 - Je serai candidat sur la liste NOUVELLE DONNE , jeune parti qui a pu voir sa naissance grâce à Stéphane Hessel - Les INDIGNES - Pierre Larrouturou - économiste , ..... Ce blog sera consacré pendant quelques mois aux échanges participatifs entre la population de la Dracénie et Patrick Boulet dans le cadre des élections régionales du 06 et 13 décembre 2015. Sujets d'actualités locales, nationales, billets...

Avons-nous trouvé une solution ?

En plein été, il nous est difficile de croire que dans quelques semaines, le froid sera présent et sera un ennemi pour tous ceux et celles qui n’ont pas la chance d’avoir un toit.

N’attendons pas cette échéance pour se pencher sur cette problématique récurrente à Draguignan depuis plusieurs mois, à savoir l’accueil des personnes sans domicile fixe.

 

Il y a près d’un an (9 mois exactement), nous étions tous en plein désarroi face à l’incapacité de nos élus (nationaux et locaux)  de pouvoir offrir une unité d’hébergement digne de ce nom.

 

En 1995, la municipalité conduite par Christian Martin, forte de ses valeurs solidaires et républicaines proposait une unité d’accueil au centre ville, unité qui a été déplacée dans des « algécos »  sous la municipalité de M.Piselli dans les années qui ont suivi (coordination assurée par la croix rouge).

 

Le conseil général souhaitant récupérer le terrain sur lequel étaient installés les « algécos », plus aucune solution pérenne ne fut proposée.
 
   Nous ne pouvons nous contenter de la réponse récurrente des élus ……c’est de la responsabilité de l’état.

 

Pouvons-nous décemment rééditer ce qui s’est passé en 2010 :

-         ouverture de l’AVAF jour et nuit, sans possibilité de couchage mais mises à disposition de couvertures (Secours Populaire)

-         nuitées hôtelières mises en place par la préfecture.

-         hébergement d’urgence (12 places uniquement) au foyer Béthanie

 

A quand une solution pérenne et une structure pérenne ?

 

Comme il est écrit plus haut compétence de l’état, sûrement, mais elle doit mobiliser la volonté de l’ensemble des acteurs politiques, nationaux et locaux afin de proposer une structure d’accueil pérenne.

C’est la seule solution afin que toutes les personnes qui y seront hébergées puissent, avec un accompagnement associatif ou autre, reprendre confiance et retrouver à terme, leur toit.

 

Voilà l’enjeu, créer les conditions pour repartir vers une vie meilleure.

 

PS : Après rénovation, l’immeuble ayant abrité la police nationale et libéré aujourd’hui pourrait être une proposition……..

 

 

.Boulet

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article