Elections Régionales du 06 et 13 décembre 2015 - Je serai candidat sur la liste NOUVELLE DONNE , jeune parti qui a pu voir sa naissance grâce à Stéphane Hessel - Les INDIGNES - Pierre Larrouturou - économiste , ..... Ce blog sera consacré pendant quelques mois aux échanges participatifs entre la population de la Dracénie et Patrick Boulet dans le cadre des élections régionales du 06 et 13 décembre 2015. Sujets d'actualités locales, nationales, billets...

Cela s'est passé il y a quelques jours.

mariage 1Par Patrick Boulet :

Il y a quelques jours , j'ai eu l'immense plaisir et fierté de célébrer un nième mariage .

Respectueux des attentes des  futures mariées et ne faisant qu'appliquer la loi ,  cette célébration s'est déroulée conformément au protocole d'usage et à la loi du 18 mai 2013.

Vous pourrez lire ci-après  les quelques mots que j'ai prononcés lors de cette cérémonie (bien entendu, tout ce qui relève de la sphère privée de ANNA et ANNI n'est  pas publié).  

                                                                       _______________

 

Quel honneur et très grande joie pour moi  de vous accueillir aujourd’hui, dans la maison du peuple  de la ville de  Draguignan.

......................................

......................................

Sans aucune équivoque pour moi, les services de l’ armée et l’ensemble de ses  personnels qui la composent depuis de très nombreuses années ,    constituent comme avec le reste de la population dracénoise, naturellement et simplement, le  tissu social de Draguignan et sommes tous  des acteurs   incontournables  du développement territorial de la Dracénie.

........................................

.........................................

 

   C’est aussi avec grande émotion et fierté   ANNA et ANNI que j’ai l’honneur de célébrer votre union en cette date du  16 août qui est aussi une date importante  car symbolique pour notre ville.

En effet,  il y a quelques heures, j’étais avec  le Maire ,  son équipe municipale  et aussi beaucoup de militaires pour   célébrer un évènement historique majeur,  le 69è anniversaire de la libération de Draguignan.  

En écho à ce mot LIBERTE qui est revenu très souvent lors de cette cérémonie,   résonnent inévitablement  le mot EGALITE et le mot FRATERNITE et ces 3 mots ne sont-ils pas ceux qui expriment le mieux   toutes ces valeurs qui nous rassemblent aujourd’hui à travers la célébration du  mariage d’ANNA et d'ANNI  en ce 16 août 2013   ?

 

La présence de vous tous dans cette salle, famille, amis,   rajoute tout  le caractère exceptionnel à cet événement,  évènement :

-        à la fois commun par le caractère universel du mariage

-        et unique car il s’agit bien  d'ANNA et d’ANNI qui sont devant nous et qui ont souhaité que leur union soit déclarée et reconnue  devant notre Marianne , symbole du peuple Français, symbole de notre République Française .

    

 

Et c’est bien l’existence même de cette République  et du  fonctionnement démocratique de nos  institutions , qui nous permettent  aujourd’hui  de célébrer votre mariage car  rappelons-nous   combien le cheminement    a été long et compliqué depuis la loi   du 6 août 1942,    à la loi votée 40 ans plus tard à l’Assemblée nationale le 4 août 1982 sur proposition de Robert Badinter, alors ministre de la Justice du Président François Mitterrand   pour arriver à la loi  du 18 mai 2013 . 

  Durant ces 73 années nous sommes passés de la discrimination au tabou,  du tabou à la tolérance, puis, de la tolérance à l’acceptation, puis de l’acceptation à la reconnaissance , et enfin de la  reconnaissance à l’expression possible……. pour des milliers de concitoyens ……de liberté et d’égalité.

 

  Voilà quelques mots que je souhaitais prononcer,     sur ANNA et ANNI, sur ANNI et ANNA.

 Aujourd’hui , nous célébrons le mariage de 2 êtres qui se sont rencontrés , il y a de nombreuses années, 2 êtres  qui s’aiment  et qui ont fait le choix,  tout naturellement  de se marier,  de célébrer leur union aujourd’hui devant vous, devant nous .

       ---------------------------------------------

Nous allons maintenant vous unir par les liens du mariage et je vais faire lecture du consentement.

  ...................................................................................................................

....................................................................................................................

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H
bonjour,<br /> suite à la décision du conseil constitutionnel, la majorité municipale actuelle: courage, fuyons !<br /> cordialement<br /> ps: pour les prochaines municipales, Mr Séror a-t-il conscience de son inévitable échec ? comment se fait-il qu'aucun responsable (régional ou national) du PS intervienne, pour remettre un peu<br /> d'ordre à Draguignan, désigner et soutenir un candidat en mesure de s'imposer pour redonner à cette cité son allant et son bon vivre du temps de Mr Martin.<br /> cordialement<br /> Henri
Répondre
M
Heureusement qu'un elu socialiste a des principes egalitaires et republicains.<br /> Dommage pour la candidature.<br /> Michelle et Colin
Répondre
J
Je vous suis M.Boulet. L'opposition systématique n'est pas souhaitable si elle ne débouche sur rien. Vous n'aviez pas à prendre pour otage des futures mariées qui souhaitaient que l'on se comporte<br /> avec elle comme avec n'importe qui. La presse n'en a pas parlé. C'est tout à votre honneur d'avoir agi ainsi.....avec humanité.
Répondre
H
Bonjour,<br /> une crise de « manque de responsabilité » de votre part !<br /> Sans prendre parti sur cet épineux sujet, je ne comprends pas que vous « sautiez à pieds joints » pour remplacer le maire ou ses adjoints.<br /> Je pense que vous auriez dû vous abstenir pour obliger les membres de la majorité à respecter et appliquer les lois de la république, votre attitude leur laisse trop de liberté vis-à-vis des<br /> décisions de la représentation nationale.<br /> Très déçu je suis par votre manière d'être et pourtant fervent partisan de votre candidature aux prochaines municipales, je me permets de m'interroger sur votre capacité à bien comprendre les<br /> enjeux, les responsabilités et les bonnes décisions à prendre pour endosser les nombreuses et ardues fonctions de maire.<br /> Beaucoup de Dracénois (de gauche) partage mon analyse...attention à ne pas les décevoir et « griller » vos chances !<br /> cordialement
Répondre
L
<br /> <br /> Bonsoir,<br /> <br /> <br />      J'entends votre analyse et en avons discuté  avec une des élues de l'opposition (J.Pozzana)<br /> <br /> <br /> In fine , j'ai pris la décision de célébrer ces mariages :<br /> <br /> <br />      1/ car je m'étais exprimé et avais  précisé ma position il y a quelques mois sur le mariage pour tous lorsque M. Piselli avait déclaré publiquement son opposition<br /> sur un quotidien local.<br /> <br /> <br />      2/ après avoir rencontré les futures mariées, cela a renforcé ma conviction que l'officier d'état civil qui devait les marier devait le faire avec conviction et sincérité<br /> et non avec réticence et uniquement par devoir....en respect des mariées pour le jour de la cérémonie.<br /> <br /> <br />      3/ je sais que  le débat est maintenant lancé au niveau de la majorité...<br /> <br /> <br />      4/ je pense que l'Etat n'aurait jamais dû laisser  la possibilité pour un maire ou adjoint ou....de faire valoir  "le cas de conscience" ( je ne me rappelle<br /> plus l'expression exacte) même s'il est revenu timidement sur ces déclarations....cela a jeter un discrédit.<br /> <br /> <br /> Pas de regrets de ma part car cela aura permis de ne pas stigmatiser et ne pas  mettre sur la scène publique ces deux mariages homosexuele  qui se sont déroulés comme il se devait comme<br /> tout autre mariage. L'évènement est passé et le non évènement permettra la reconnaissance.<br /> <br /> <br /> Trop de politique tue la politique.<br /> <br /> <br /> Je ne pense donc pas avoir 'sauté à pieds-joints" si rapidement .<br /> <br /> <br /> Je respecte tout à fait votre position  . Merci pour votre message<br /> <br /> <br /> Bien cordialement<br /> <br /> <br /> Patrick Boulet<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br />  PS - à ce jour je ne suis pas candidat<br /> <br /> <br /> <br />
M
Je souhaite beaucoup de bonheur à Anna et Anni que je ne connais pas, et constate avec beaucoup de surprise qu'une majorité d'élus ne respecte pas une loi votée et publiée. S'ils ne devaient le<br /> faire qu'avec celles qu'ils approuvent, on peut craindre le pire pour la démocratie!
Répondre