Elections Régionales du 06 et 13 décembre 2015 - Je serai candidat sur la liste NOUVELLE DONNE , jeune parti qui a pu voir sa naissance grâce à Stéphane Hessel - Les INDIGNES - Pierre Larrouturou - économiste , ..... Ce blog sera consacré pendant quelques mois aux échanges participatifs entre la population de la Dracénie et Patrick Boulet dans le cadre des élections régionales du 06 et 13 décembre 2015. Sujets d'actualités locales, nationales, billets...

CM du 03 juin (1) - Emplois d'avenir....

draguignan-8.jpgIntervention de Patrick Boulet

Quelle est la situation de l’emploi dans notre zone ( chiffres d’avril 2013 du Dares )?

Pour les moins de 25 ans , 15 % de plus de chômeurs de catégorie A  concernant les hommes  en plus en 1 an, le niveau de femmes de moins de 25 ans  sans emploi,   quant à lui restant à un niveau stable .

Et catégorie ABC confondues nous avons plus de  21 % de moins de 25 ans sans emploi.

Je tiens à préciser que   la catégorie E (contrats aidés ) a subi une baisse de - 13,6 % de la zone emploi qui nous intéresse , soit la 6° plus forte en région PACA et qu’il est nécessaire d’infléchir rapidement  cette courbe.

 

Contrairement à d’autres municipalités de la région qui freinent des 4 fers peut-être simplement par idéologie politique,  aujourd’hui la municipalité de Draguignan  fait le choix de mettre en place ces contrats avenir  et nous ne pouvons que nous en réjouir.

En règle générale, l’intérêt que l’on porte   à  une cause quelle qu’elle soit,  à une chose quelle qu’elle soit nous guide vers la compréhension et la connaissance de celle-ci et permet in fine   la reconnaissance.

   Ce n’était pas le cas il y a quelques mois , nous en avions débattu ici dans cette salle lorsque vous aviez exprimé et marqué votre réticence face à ce type de contrats.

 L’essentiel c’est que l’on   peut aujourd’hui que constater et acquiescer avec satisfaction l’intérêt que vous portez   à ce dispositif de retour à l’emploi pour notre jeunesse.

Inscrit  dans un plan global de relance de l’emploi, le dispositif « des emplois avenir »  est une  réponse, précise et ciblée à la lutte immédiate  contre le chômage des jeunes qui atteint des proportions inacceptables.

Croyez bien que tous ces jeunes   étaient en attente de cette décision qui  leur permettra enfin de voir  une porte d’espoir s’entrouvrir à eux.

 

 Pour ce dispositif « emplois d’avenir » seuls   certains  secteurs  marchands dont la liste est établie par les conseils régionaux peuvent  signer des contrats d’emplois d’avenir.

 

Par contre,   la municipalité de Draguignan, comme les collectivités territoriales de notre territoire   a elle, toute latitude pour signer de tels contrats,   peut et doit endosser  le costume du 1er rôle  dans la  lutte contre le chômage de nos jeunes.

 

Concernant les rapports entre l’employeur et les employés, je pense qu’adopter un  discours franc, honnête et jouer la carte de la transparence sera incontournable si l’on ne veut créer à un moment ou à un autre le sentiment d’injustice.   

Cela veut dire, qu’a un an des élections municipales,   signer « des contrats d’avenir » ne doit pas  laisser croire aux  jeunes ,   qu’à l’issue des 3 ans, ils obtiendront  avec  certitude une   promesse d’embauche,  mais cela ne veut pas dire  aussi   qu’il n’y aura pas une potentielle  embauche  par la mairie……. Au bout des 3 ans, le résultat devra être conditionné  aux réels  besoins émergés.

 

Un atout supplémentaire dans la mise en place de ce dispositif  pour Draguignan, c’est que la municipalité   a des personnels compétents,  qualifiés  qui interviennent dans    des   secteurs d’activité variés et diversifiés, permettant une offre élargie. Qui plus est, ces personnels pourraient assurer dès demain une fonction de formateurs auprès de ces jeunes qu’il faudra accompagner dans l’apprentissage de leur métier.

 

Comme je l’ai dit en début de propos….. on a tous ……….tout a gagné………

 

Les jeunes ont tout a gagné : 

 Au-delà de l’importance légitime pour chacun de ces jeunes de pouvoir retrouver  une place digne dans la société  à travers un emploi, au-delà pour chacun de ces jeunes de retrouver l’espoir de se sentir utile dans la société, ce dispositif, mené à terme , à savoir  à l’issue de la formation  dont ils pourront bénéficier    permettra plusieurs scénarios :,   

-          Pour certains, obtenir un emploi d’employé municipal   dans des secteurs en pleine expansion ou nécessitant du personnel supplémentaire  et je pense, par exemple  concernant la ville de Draguignan au service des espaces verts et des serres de la ville. (liste non exhaustive…)

 

          Ce  service a connu en effet une activité très soutenue il y a quelques années à travers le travail qui s’effectuait dans les serres.     Il y a quelques jours,  vous avez  signé des contrats de marchés avec des entreprises  pour l’achat de végétaux pour un montant   130 000 € (voir les décisions 80 à 86).     Aussi pour limiter de tels frais,  ne serait-il pas pertinent de soutenir et développer cette activité en créant une serre de production comme cela avait été envisagé il y a quelques années, où comme détient Fréjus , en ayant aussi recours à des emplois d’avenir, formés grâce à la compétence indéniable des employés ?    

   De même depuis quelques mois, un nouvel entretien incombe aux personnels municipaux,  celui de Chabran, …….et dans quelques mois, il faudra rajouter le parc Hausmann.

Ne serait-il donc pas  là aussi   opportun  d’offrir une formation à des jeunes dans ce secteur. Les personnels actuels seraient ainsi soutenus dans leur activité de plus en plus croissante.

 

-          Ce n’est qu’un exemple mais je suis certain que l’on pourrait conduire cette rélexion pour d’autres secteurs d’activités et je pense en particulier  à tous les services que vous avez si bien su externaliser et que l’on pourrait reprendre en régie. Economie et emploi crées, que demander de plus.

-           

-           pour d’autres,  l’objectif serait de permettre   d’obtenir un CV solide, grâce à  l’acquisition  de  compétences professionnelles et d’une expérience professionnelle,   atouts incontestables  pour trouver un  emploi.

 

La municipalité a tout a gagné. par son engagement sans faille dans ce dispositif, je suis certain que la population Dracénoise portera  regard empreint d’une forte approbation sur ses dirigeants, dirigeants  déterminés à lutter  contre le chômage, dirigeants non partisans et non dogmatiques prenant leurs  responsabilités quand le choix est un bon choix et ce  quel que soit le gouvernement en place. Tout simplement un  autre regard car des pratiques politiques différentes.

 

 

 

Les employés de mairie  ont tout a gagné . En effet ces personnels  dont les compétences sont unanimement reconnues pourront être  fiers  de participer à la réussite de la  mise en place de ce dispositif par leur rôle capital qu’ils auront à jouer en tant que formateurs de ces jeunes en recherche d’emploi. Qui plus est leur pouvoir d’achat sera augmenté.

 

 

Dans le corps de la délibération, vous dites que le recrutement  ne pourra se faire  que si les conditions le permettent. (curieusement vous ne définissez pas ces conditions)  

Je me suis déjà exprimé sur une de ces conditions, à savoir celle d’avoir la capacité   de pouvoir encadrer tous ces jeunes par  des tuteurs  volontaires et compétents.(c’est conforme aux exigences contenues dans la loi)

Concernant d’autres conditions, je voudrais rajouter, simplement et sincèrement, que ces autres  conditions ,   quelles qu’elles puissent être,    pourront être remplies :

        -   si  la volonté politique de vouloir lutter contre le chômage et bien réel et partagé par tous,

       -    si la volonté politique de relancer l’emploi local  est bien réelle et  partagée par tous. 

Comme j’ai l’habitude de le dire, tout est question de choix et de volonté et comme je suis persuadé que la lutte contre le chômage des jeunes est une priorité pour la municipalité, je suis certain que vous opérerez les bons choix , que vous vous  engagerez totalement pour que ce  dispositif soit un succès…..pour tous, les jeunes, les employés, la municipalité, la population .

 

Intervention de J.Pozzana

 

 

Je voudrais rajouter à cette analyse  une touche personnelle celle d’ une femme libre, non encartée et qui n’a pas le petit doigt sur la couture du pantalon comme certains devant les partis politiques.

La politique gouvernementale qui a mis en œuvre les emplois d’ avenir ne produit pas les effets espérés, elle  devrait apporter 100.000 emplois en 2013, or, fin Avril seuls 13347 emplois ont été signés.

Ces emplois  sont à peine élargis au tourisme et aux services à la personne , il faudrait les orienter vers le secteur privé.

 Explorer d’ autres voies est nécessaire sans quoi nos jeunes sombreront dans la résignation ou le désespoir.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article