Elections Régionales du 06 et 13 décembre 2015 - Je serai candidat sur la liste NOUVELLE DONNE , jeune parti qui a pu voir sa naissance grâce à Stéphane Hessel - Les INDIGNES - Pierre Larrouturou - économiste , ..... Ce blog sera consacré pendant quelques mois aux échanges participatifs entre la population de la Dracénie et Patrick Boulet dans le cadre des élections régionales du 06 et 13 décembre 2015. Sujets d'actualités locales, nationales, billets...

CM du 07/03 (5) - Prison des nourradons

draguignan-8.jpgIntervention de J.Pozzana

Nous apprenons  que la réalisation du projet de construction du centre pénitentiaire sur le terrain  des Nourradons va engendrer une imperméabilisation importante de terrains naturels.

(Ce projet supérieur à 20 hectares nécessitera par ailleurs la délivrance d’ une autorisation).

Pour compenser ces effets , le projet prévoit la réalisation de 2 bassins de rétention, d’ un volume total de 5258 m3.

 Devant le manque de précisions, on peut se poser plusieurs questions 

« Ces bassins auront- ils une évacuation haute et une basse ?

où ira s’ écouler le rejet des fuites,  quand les bassins seront pleins, dans le pluvial et puis cours d’ eau ou autre ?

Et surtout quelle est la superficie exacte des surfaces imperméabilisées (  52 ,7 hectares ?)

Je voudrais faire part d’ un certaine inquiétude et donnerai un exemple pour rappeler que certaines erreurs concernant les bassins de rétention ont déjà été commises et elles  ne doivent plus jamais se reproduire.

Dans les années 1995, une étude faite par le cabinet SOGREHA avait conseillé de réaliser dans la zone du Pissadou des ânes, un bassin de rétention de 21.500m3.

 En lieu et place de ce bassin c’ est un lotissement «  Les Pins parasols » qui a été construit, ( 1ere erreur) si bien que le bassin de rétention a été revu à la baisse, 4000m3 seulement situé entre le lotissement du Pissadou des ânes et le lotissement des Pins parasols. impossible de creuser plus profond, il est situé sur une source et une nappe phréatique.  (2eme erreur)

La suite ,elle est connue de triste mémoire, ce bassin s’ est révélé tout à fait insuffisant et en Juin 2010 et en 2011, cette zone a été plusieurs fois sinistrée, dévastée, et les maisons englouties sous les eaux.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article