Elections Régionales du 06 et 13 décembre 2015 - Je serai candidat sur la liste NOUVELLE DONNE , jeune parti qui a pu voir sa naissance grâce à Stéphane Hessel - Les INDIGNES - Pierre Larrouturou - économiste , ..... Ce blog sera consacré pendant quelques mois aux échanges participatifs entre la population de la Dracénie et Patrick Boulet dans le cadre des élections régionales du 06 et 13 décembre 2015. Sujets d'actualités locales, nationales, billets...

CM du 07/03 (8) - Quelques chiffres

draguignan-8.jpg Intervention de P.Boulet

Chaque année je ne peux m’empêcher de revenir sur vos déclarations faites en 2010 relatives  à l’arrivée des militaires de la garnison d’infanterie de Montpellier. En 2010,  vous clamiez qu’était prévu l’arrivée de  plus de 700 enfants dont 130 d’âge maternelle et 170 d’âge élémentaire.

En fait à la rentrée  2010 (chiffres des services) , on dénombrait 2167 élèves élémentaires et 1393  maternelles (total de 3560)  pour,  en 2012 un nombre de 2171 en élémentaire (+4) et 1461 en maternelle  (+68)  (total de 1632 ) soit +72 élèves au lieu des 300 attendus ! ce n’est qu’un constat qui veut rappeler que notre vision du développement de Draguignan n’est pas si erroné et qu’il reste du travail pour éviter que la population ne vieillisse trop à Draguignan .

 Pour compléter,  je rappelle que :

    - nous avons  -280 habitants par rapport à l'année dernière et -963 habitants de perdus en 4 ans,

En revenant à la délibération qui nous ait présentée, nous ne pouvons que nous réjouir de la répartition  des dépenses que nous pouvons découvrir dans le tableau fourni en annexe   qui permet de déterminer le coût de la scolarisation d’un élève à Draguignan. En effet, nous pouvons remarquer :

-           une baisse importante des dépenses énergétiques ( - 33000 € soit baisse de 9% par rapport à l’an dernier),

-          Un effort non négligeable en dotation de matériel informatique qui en poursuivant cette effort les années suivantes permettra de satisfaire l’objectif de développement du  numérique dans les écoles , présenté dans le projet initié par le ministre de l’éducation nationale Vincent Peillon dans le cadre de la refondation de l’école ;

-          Une augmentation très  forte pour l’entretien des bâtiments passant de 31 000 € l’an passé à 120 000 cette année. Vous avez dit l’an passé   qu’il   était  honteux  de ma part de tenir  des propos  critiquant l’état des écoles et le peu d’investissement financier. Je vois que pour cette année, ce qui s’est passé l’an dernier   n’aura  pas servi à rien. Mais, sans vouloir être désobligeant,  il reste quand même du travail !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article