Elections Régionales du 06 et 13 décembre 2015 - Je serai candidat sur la liste NOUVELLE DONNE , jeune parti qui a pu voir sa naissance grâce à Stéphane Hessel - Les INDIGNES - Pierre Larrouturou - économiste , ..... Ce blog sera consacré pendant quelques mois aux échanges participatifs entre la population de la Dracénie et Patrick Boulet dans le cadre des élections régionales du 06 et 13 décembre 2015. Sujets d'actualités locales, nationales, billets...

CM du 08/04 (5)- Budget primitif 2013

 draguignan-8.jpg  Intervention de J.Pozzana 
Les recettes de gestion courante sont prévues en augmentation de1.289.000€    

 

. Grâce à l’ augmentation des impôts locaux payés par les contribuables draçénois. Les taux d’ impôts restent pour le moment inchangés, mais ils vont rapporter 857.000€ supplémentaires  grâce à la revalorisation des bases de calcul de la taxe d’ habitation et des taxes foncières , permise par la loi des finances

 

Les recettes réelles de la section de fonctionnement sont prévues en augmentation grâce à une recette  exceptionnelle de 3.019.000€  qui provient d’ un produit de cession immobilière : la vente de l’ ensemble immobilier de la Mescla à la SNI après résiliation du bail emphytéotique.  Je vous rappelle que nous  étions complètement opposés à cette vente et nous ajoutions «  Si l’ on vend le patrimoine il est facile de boucler les budgets. »

 

Donc les recettes courantes doivent s’ accroître, or, la dotation forfaitaire , la plus importante,   n’ augmente pas bien au contraire, elle passe de 6.159.000 à  6.121.000€ soit une baisse de 38.000€.  la crise économique et financière a atteint les finances locales et nous notons un recul des concours financiers de l’ état versés aux collectivités locales ,  et  nous savons  que le pire est à venir,  2014- 2015 verra un véritable coup de serpe dans les finances locales.

Si l’ on ajoute à la dotation forfaitaire, la dotation de solidarité urbaine et la dotation de péréquation, nous trouvons à peu près le même chiffre que l’ an dernier  qui avait subi une baisse de plus de 300.000€  par rapport à l’ année précédente. Nous sommes passés du BP 2011, 8.095.730€ au  BP 2012 ,7.759.000 et BP 2013 7.821.162€

 

 

 

DEPENSES FONCTIONNEMENT

 

Elles continuent leur mouvement à la hausse  31,1 M au BP 2011

31,9  2012 et elles devraient passer à 32,9 au BP 2013    alors que les chiffres de INSEE prouvent que la population est en baisse .  – 2012  37774 habitants – 2013   37295 habitants.

N’est – ce pas paradoxal ?

Nous remarquons au passage que Draguignan ville de 40.000 habitants est une vue de l’ esprit, position qui ne s’ appuie pas sur le réel.

Je ferai une  petite analyse à ce propos dans la conclusion.

 

Cette nouvelle croissance des dépenses qui  passent de 31.901.000€  au BP 2012 à 32.969.000€ au BP 2013 soit 3%  d’ augmentation survient après l’exercice de rigueur  imposé depuis 2009 ( en 2009 et 2010) ,et  cette courbe ascendante  a commencé en 2011.

 

LES CHARGES A CARACTERE GENERAL, les frais de gestion.

 

Elles repartent à la hausse, elles croissent à un rythme très rapide  sont passées de 7,5M€ au BP de 2009, à 8.4 au BP 2010 , 9.3 en 2012 et 9,8 au BP 2013.soit 500.000€ supplémentaires en 1 an. augmentation de 24%  en 4 ans !

Il serait raisonnable et sage de stabiliser ces dépenses à 8 M,4.

Mais l’ austérité ne semble pas exister pour les fêtes et cérémonies car il est prévu 451.000€ au BP 2013 alors que le BP 2012 prévoyait 345.000€ soit  une augmentation de 106.000€  c’ est à dire  31% .

Pourquoi ces dépenses de gestion sont- elles en hausse alors que la rigueur continue à sévir  et est imposée à la population. ?  paradoxal !!!

Il serait sage de stabiliser le montant de ces dépenses  au niveau de 2010,  c’ est à dire à 8,4 M.

 

Nous souhaiterions que nous soient apportées des explications sur les postes suivants :

 

Pour l’ alimentation  ligne 60623 comment expliquez- vous la baisse vertigineuse des propositions nouvelles qui passent de 1.061.000€ à 66.000 €?

 

Nous nous étonnons de lire à la ligne 64162 que 3000€  sont attribués pour les emplois d’ avenir , cela signifierait- il que vous avez changé d’ avis, il y a peu, M Audibert  expliquait qu’ il n’ approuvait pas ces contrats dont les effets lui semblaient négatifs.

 

Quant à la rémunération des apprentis , elle baisse vertigineusement de 66000 à 27000€.. Pourquoi ?  former moins d’ apprentis, c’ est laisser des jeunes sans emplois qui vont grossir les rangs des désoeuvrés, des jeunes chômeurs ( qui sont déjà + de 20 % de la population)

 

  A la ligne 60612  énergie électricité, nous remarquons qu’ elle augmente chaque année davantage, et qu’ un certain laisser- aller  nous a été signalé à plusieurs reprises par ex  les stades qui restent éclairés tard le soir inutilement.

Nombreuses sont les communes qui ont eu une vraie réflexion sur l’ éclairage urbain, elles ont voté et mis en place des mesures concernant les économies d’ énergie. Pas Draguignan et c’est dommage !

 

 

 

Mais notre étonnement va croissant

 à la lecture de la ligne 6232 fêtes et cérémonies qui passe de 345000 à 451000 €, soit + de 105.000€. 31% d’ augmentation en 1 année ! la rigueur ne s’ applique décidément pas à tout le monde !

 

 

POURTANT ELLE N’EPARGNE PAS  LES SUBVENTIONS AUX ASSOCIATIONS

 

Baisse 22% 2009

         7%    2010

         stabilisé 2011et 2012

         légère hausse en 2013 de 48.630€

Elle continue  à sévir dans les rangs des associations et même celles qui soutiennent les plus démunis pour les abriter leur donner à manger . 

 

Cette rigueur va s’ appliquer alors que les subventions européennes vont être revues à la baisse,  au grand  dam des responsables des associations caritatives et humanitaires et que la crise sévissant, il y a  de plus en plus de prestataires et de moins en moins de donateurs.

 Les restos du cœur , association tout à fait emblématique,  devenue le symbole de la solidarité envers les plus démunis voient leur subvention baisser de 100 euros.  Ça peut paraître peu de chose, mais qui peut comprendre une telle mesure quand une vague de misère s’ abat sur la France. ???

Quant au CCAS , organisme indispensable pour les personnes en difficulté, il a connu une baisse de subvention de 6% l’ an dernier, et elle est maintenue cette année. Qui peut comprendre ???

 

 

 

  LE DESENDETTEMENT DE LA VILLE

 mis en place depuis 2008 se poursuit régulièrement  ainsi que le choix  de ne pas recourir à l’emprunt .

Le ratio d’ endettement budget principal + budgets annexes est de 1166,78 €   par habitant  bien au- dessus de la moyenne de 1048€ pour les villes de même strate et le désendettement doit donc se prolonger, perdurer.

L’Emprunt DEXIA.MPH 276  de 3.470.000€   à taux structurés avec un taux fixe  à 4,015 % jusqu’en 2014 et après ?qu’ en est-il de l’ avenir de ce prêt ?    à partir du moment où il y a une inconnue, nous pouvons nous inquiéter.

 

 

DEPENSES EQUIPEMENT

 

L’ investissement semble débloqué avec un ratio des dépenses d’ équipement/ recettes réelles de fonctionnement qui devrait doubler et atteindre plus de 20%.

 En 2012, vous avez freiné les investissements pour mieux les libérer en 2013, mais est- ce suffisant pour relancer la croissance et dynamiser, moderniser nos équipements publics , la ville pourra- t elle rattraper son retard alors que les choix qui sont faits ne sont pas les bons.

Les priorités en investissements que nous avons demandées ne sont pas à l’ ordre du jour et la somme de  1 M accordée à la refonte du pluvial dont le coût sera supérieur à 30 M, est minime, insignifiante…comparée aux 3.510.000 €  accordés aux réalisations  de loisirs.

Si l’ on compare le financement accordé aux investissements  prioritaires, et le coût des investissements consacrés aux loisirs, ces derniers sont 3 fois et demi supérieurs aux  autres. Soit  1 M€  pour 3.510.000 M€.

 

 

 

 EN CONCLUSION

 Certes Draguignan a, en quelques décennies évolué de façon étonnante et positive, MAIS une certaine inquiétude se fait jour à propos de la baisse de la démographie .

les chiffres de  l’ INSEE tendent à démontrer que la campagne publicitaire d’ affichage de 2010, lors du regroupement des 2 écoles militaires «  DRAG 700 habitants de plus par an »  était erronée.

 La population a été surévaluée.

 On a pu observer l’ érosion de tous les effectifs dans les établissements scolaires.

 l’ inspecteur d’ académie M Verlucco avait prévu l’ ouverture de 10 classes de primaires à Drag et on a eu beaucoup de mal à en remplir 2.

Le lycée J Moulin a encore perdu 30 élèves cette année.

 J’évoquerai  d’ autres vrais problèmes que les dracénois rencontrent dans leur ville et dans leur vie quotidienne afin qu’il y soit porté remède, et que nos élus responsables ne se voilent pas la face. Tout n’est pas pour le mieux dans le meilleur des mondes à Draguignan…

 

 Nous le répétons il y a urgence à régler le problème du réseau pluvial,  le problème de  la circulation dans la ville,  et aussi le problème du centre ancien ,comment rendre vie  à ce quartier devenu exsangue, et déshérité .

Le problème dans notre cité du commerce  qui n’est pas dynamique,  les commerçants eux- mêmes devraient faire des efforts, ouvrir leurs boutiques entre midi et 14h, et le Lundi où Draguignan est ville morte.

Il n’ y a pas assez d’émulation,   pas assez de concurrence commerciale. A titre d’ exemple, on trouve   2 Carrefour et  2 intermarchés  dans notre ville .

Certains dracénois préfèrent aller aux Arcs où le parking est gratuit !!( et nous l’ avions prévu !)

Il y a peu d’ emplois à Draguignan et le nombre des demandeurs est en hausse constante.

Certaines PME sont au bord de l’ asphyxie, la ville est en manque de nouvelles activités économiques créatrices d’ emplois qui permettraient de garder nos jeunes et nos actifs.

 le CFA  BTP se fait attendre

 Pas d’universités, d’enseignement supérieur pour nos jeunes qui souhaitent prendre une autre filière que celle du droit.

L’immobilier est cher, les prix des loyers flambent.

Les militaires  restent un peu en marge de la ville car ils sont là pour quelques temps (et ne s’ investissent donc pas beaucoup dans la vie dracénoise,) ils masquent en quelque sorte les problèmes réels de la ville et le manque de développement économique en particulier.

 

Il faudrait faire plus encore pour la jeunesse.

Samedi, lors inauguration du skate park , nous avons assisté à un magnifique spectacle de jeunes bondissants et virevoltants. L’ équipement est remarquable et fait l’ unanimité ,  la structure polyvalente, adaptée à tous les niveaux  attire tous les jeunes de la région, Fréjus St Raphael Toulon Marseille et bien au- delà…Une belle réalisation pour la jeunesse, qui rend notre ville plus attractive et plaisante.

Voilà quelques problèmes , la liste est loin d’ être exhaustive,  évoqués rapidement, perçus en allant sur le terrain à écouter les dracénois, à comprendre …les gens de ma ville…

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article