Elections Régionales du 06 et 13 décembre 2015 - Je serai candidat sur la liste NOUVELLE DONNE , jeune parti qui a pu voir sa naissance grâce à Stéphane Hessel - Les INDIGNES - Pierre Larrouturou - économiste , ..... Ce blog sera consacré pendant quelques mois aux échanges participatifs entre la population de la Dracénie et Patrick Boulet dans le cadre des élections régionales du 06 et 13 décembre 2015. Sujets d'actualités locales, nationales, billets...

CM du 12.04 (5) - Assistante maternelle

                          

 draguignan-8.jpgIntervention de J.Pozzana

 

Il s’ agit pour les assistantes maternelles du multi- accueil familial «  les Souleiés » d’ une rectification de salaire et non d’ une augmentation. Ce salaire enfin rectifié, est l’ aboutissement de 5 années de lutte pour obtenir que justice  soit rendue et qu’ il devienne enfin conforme à la délibération du 19 Juin 2007, votée à l’ unanimité et qui avait accordé à ces assistantes maternelles un salaire de 3h30 de SMIC horaire par enfant et par jour, pour une durée de travail de 9h. Les heures en plus étant payées en heures supplémentaires.

Or de façon tout à fait inique, il leur a été octroyé 3h30 par jour et par enfant pour une durée de travail de 10h,  la perte pour chacune d’ entre elles, s’ élevait à 3€ par jour environ, somme importantes pour des contractuelles dont le salaire mensuel tourne autour de 1300 €.

Après 5 ans de demandes de rendez- vous au Maire de Draguignan,  de non réponses, de reports…elles ont enfin été reçues par le nouveau DGS de la Mairie ( après 7 mois d’ attente tout de même)  qui a reconnu que leur salaire n’ était pas en adéquation avec la délibération qui avait été votée  en Juin 2007.

Après négociation, les assistantes maternelles ont accepté la proposition suivante :

Rectification du salaire – 4 heures de SMIC horaire pour une durée de 9 heures.

Moyennant quoi, elles ne réclameront pas les arriérés sur 5 ans, de 2007 à 2012.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article