Elections Régionales du 06 et 13 décembre 2015 - Je serai candidat sur la liste NOUVELLE DONNE , jeune parti qui a pu voir sa naissance grâce à Stéphane Hessel - Les INDIGNES - Pierre Larrouturou - économiste , ..... Ce blog sera consacré pendant quelques mois aux échanges participatifs entre la population de la Dracénie et Patrick Boulet dans le cadre des élections régionales du 06 et 13 décembre 2015. Sujets d'actualités locales, nationales, billets...

CM du 24 février (5) - rapport d'activités Restauration scolaire

draguignan-8.jpgIntervention de P.Boulet


Quelques remarques sur ce rapport technique et financier : j’interviendrai sur 2 points

    Le compte d’exploitation et les la mission éducative de la société envers nos scolaires.

 

    A la lecture difficile des comptes d’exploitation car cette année est divisée en 2 périodes au regard des tarifications différentes, moments mémorables de démocratie que nous avons connus dans ces lieux il y a près de 2 ans , ………et de l’intégration par Avenance des 23 personnels municipaux  contractuels dont vous vous êtes détachés.

 

     Je rappelle qu’il faut ramener tout ce qui va être dit au prorata de 60% , part incombée   à Draguignan ( 40 % concerne  l’ extérieur) 

 

1/ Ma première observation portera sur l'analyse des comptes d'exploitation :

 

La somme allouée à la main d'oeuvre est de  976 091  € en 2009  (+142 000 €) soit 17%  de plus qu'en 2008, résultat obtenu suite au transfert des 23 contractuels dont vous avez voulu vous séparer suite à votre empressement  à vouloir  baisser la masse salariale (58% en 2008, année des élections)

 

Par contre, la somme allouée pour la matière première est de : 883 132  € (-176 742)

 

 équivalent à 30% du chiffre d’affaires de l’année 2009  (rappel , 34% du chiffre d'affaires 2008 était conscré à l'achat de matière première, soit une baisse de 4% pour 2009).

 

236 427 € de frais de siège en 2009 soit sur les 2 derniers exercices, près de 1/2 millions d'€ versés en frais de siège qui permettra aux actionnaires d'engranger un peu plus.

 

Des inquiétudes, oui M.le Maire nous avons des inquiétudes quand on fait le bilan sur cet exercixce :,

 D’un côté : 24 % de couverts en moins (pas pour les scolaires de Draguignan dont le chiffre reste stable)

                    mais 17% d’augmentation pour la masse salariale (142 000€)

                    mais , des frais de siège identiques ( 236 000 €)

                    et le prix de revient d’un repas qui est passé de 6,36 à 6,57

 

De l’autre côté : baisse de 20% de matière première par rapport à 2008 soit 4% en rapport au chiffre d’affaires de l’exercice 2009

                    Augmentation en moyenne de  26% pour les familles (2,20 € à 4,10€)   des prix des repas pour les familles (actuellement 3,05 au lieu  de 2,5 € auparavant)

 

 Et je rappelle, que nous vous avons démontré il y a 3 ans que le choix de revenir en régie aurait pu faire économiserplus de 300 000 € par exercice, soit sur un mandat près de 2millions.

 

Le service rendu au public est-il à la hauteur de ce que vous escomptiez ?

 

2/ Ma deuxième observation portera donc sur les objectifs éducatifs envers nos scolaires.

   

Vous n’avez pas été destinataire de  la photocopie de la page 10 d’un des 2 documents et je le regrette car elle est assez explicite. Sur cette page, quelle  a été ma surprise, agréable surprise  de lire ces quelques lignes :


   ".....Lutter contre le gaspillage" :

      Avenance sensibilise ses jeunes convives à la notion de gaspillage. Avec le self qui fait grandir, « je me sers comme je veux, ce que je prends, je le mange »

 

Un des beaux principes auxquels j’adhère en tant que citoyen, papa et que j’ai essayé de défendre pendant près de 25 ans en tant qu’enseignant.  Ces quelques mots sont suivis d’une autre phrase qui explique que ce concept de self est en place à l’école J.Ferry de Draguignan, lieu où je travaille . Cette phrase est elle-même suivie d’une photo sur laquelle on voit des élèves des couverts  à la main,  se servir eux-mêmes, les entrées, le dessert …dans des plats collectifs.

 

Je tiens simplement à alerter sur  la grande difficulté de pouvoir assurer la mise  en œuvre de ses grands principes !

  ....et comme j’ai eu l’occasion de le dire, la multiplication des acteurs,   qu’ils soient institutionnels ou autres (mairie, odel, EN, Avenance)  rend difficile la recherche d’ objectifs éducatifs communs et surtout rend difficile leur mise en oeuvre.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article