Elections Régionales du 06 et 13 décembre 2015 - Je serai candidat sur la liste NOUVELLE DONNE , jeune parti qui a pu voir sa naissance grâce à Stéphane Hessel - Les INDIGNES - Pierre Larrouturou - économiste , ..... Ce blog sera consacré pendant quelques mois aux échanges participatifs entre la population de la Dracénie et Patrick Boulet dans le cadre des élections régionales du 06 et 13 décembre 2015. Sujets d'actualités locales, nationales, billets...

Disparition du service public...histoires d'eau....conséquences

 

arton314Aujourd’hui mardi 31 août 2010 - 12h -  mon épouse me téléphone pour me dire 

qu’il n’ y a pas d’eau aux robinets.

Je lui réponds que je verrai en rentrant.

 

De retour, je constate en effet que  l’eau ne coule pas et ce malgré  le robinet du compteur

ouvert,

On patiente raisonnablement jusqu’en milieu d'après-midi,  moment  auquel mon épouse décide d’appeler les voisins.

Ils ont de l’eau …veinards !

 

17h30, je téléphone au 0811 900 700, je rentre en conversation avec une charmante hôtesse 

qui sans me demander adresse, numéro de contrat….et n’ayant comme info que le fait que

j’habite Draguignan et donc sans consulter mon dossier, m’annonce que l’eau est coupée dans les rues X, Y XX, ZZ …rues voisines à la nôtre selon elle, (mais dont je n’ai jamais entendu parlé et qui ne doivent pas être à Draguignan),  et qui  sont toutes touchées par la coupure. Elle me dit de ne pas m’inquiéter,  tout rentrera dans l’ordre à 18h30.

 

Je ne perds pas une minute pour rassurer mon épouse et lui dire « Ne t’inquiète pas chérie, c’est normal et à 18h30 tout rentrera dans l’ordre » ,

Sur cette certitude, mon enfant va aux toilettes, à soif depuis quelques heures mais se retient encore un peu car tout va aller bien.

 

18h30, pas d’eau !

Mon épouse rappelle le fameux N°, la charmante hôtesse tient un autre discours et nous met en relation avec un responsable d’astreinte,

Ce dernier doit nous rappeler,

19h50, on nous appelle. Enfin on va avoir l’eau. Un sourire se dessine sur ma bouche,

« Bonjour Monsieur … » et nous dit que allons être appelés par un technicien.

19h45, le technicien nous appelle et fait preuve de beaucoup de compréhension, cela fait plaisir.

Avant de se déplacer à la maison , il me demande de me diriger vers le compteur et  de regarder s’il n’y a pas de bague rouge autour du tuyau du compteur.

J’avoue que je ne comprends pas cette demande, de quoi parle-t-il ? Bref je m’exécute. ?

J’accède au compteur et en effet je remarque une bague en plastic.

« Voilà, monsieur, j’ai bien fait de vous demander d’aller  voir car en fait cela vous aura évité un déplacement qui vous aurait coûté cher » (  ah oui ! j’ai oublié, ce n’est plus un service public)

En fait, on vous a coupé l’eau car vous n’avez pas payé votre facture.

…vous imaginez ma stupéfaction.

Il me dit qu’il téléphone à son supérieur pour effectuer son rapport.

 

Ce dernier m’appelle quelques minutes plus tard pour me dire qu’il ne peut rien faire, n’ayant pas accès au dossier à partir d’une certaine heure (ah oui ! j’ai oublié, ce n’est plus un service public) et ce malgré mon insistance, toilette « encombrées » pas d’eau à boire, chaleur de la journée….Ce responsable n’est pas plus ému que ceci (ah oui!  j’ai oublié, ce n’est plus un service public)

 

Je décide d’aller consulter mes facture et paiements. Je m’aperçois que sur une des dernières, l’adresse n’est pas tout à fait exacte ( vieille route de Grasse au lieu de route de Grasse)

Euréka , j’ai compris,  le courrier ne m’est pas arrivé ( ni facture, ni relance ).

Heureux  de ma découverte je retéléphone au responsable (appel non masqué donc N° affiché sur l’écran du téléphone) . Très satisfait  d’avoir découvert le pourquoi de cet imbroglio, je lui annonce : « Allo Monsieur, j’ai trouvé votre erreur. »

Mon élan de joie disparaît lorsqu’il me répond : « Très bien Monsieur, mais je n’ai pas accès aux données informatiques et vous demande de passer à l’agence demain pour régler ce que vous n’avez pas payé, je ne peux rien pour vous ».

Je ne vous cache pas que mon sang n’a fait qu’un tour, et que ce décideur avait toute possibilité de prendre l’initiative de  remettre l’eau au moins pour la soirée et nuit , jusqu’à l’analyse du dossier et des pièces à conviction que je détiens.
Non, rien à faire, pas d’humanité, pas de confiance, Ah oui!  j’ai oublié, ce n’est plus un service public.

 

 Dracénois, Dracénoise, dans un an, le contrat liant  la ville avec Véolia ou un autre délégataire devrait être renouvelé . Il est encore de temps d’y réfléchir et de  méditer sur cette aventure qui pourrait vous arriver. 

Aujourd’hui, nombreuses et nombreux sont celles ou ceux à qui on a coupé l’eau pour telles ou telles raisons, peut être plus graves que celle dont je viens de vous  parler.

Il y a quelques années,  la gestion des dossiers, et là j’en suis sûr, était empreinte de  plus d’humanité, de solidarité, de compréhension et de moyens répondant aux besoins. Et là,  je me souviens  ce qu’était le service public de qualité. Des hommes et des femmes, un service ayant pour  unique but de servir les administrés et  concitoyens.

 

Vivement demain que mon fils puisse tirer la chasse d’eau et que nous puissions tous nous laver et boire.

Il fait chaud, les commerces de Draguignan sont fermés à cette heure çi !

 

Dernière minute : je viens de me connecter pour la première fois au site du délégataire Véolia.

Je m’aperçois que l’ensemble des données apparaissent sur les différentes pages et CONSTATE  l’erreur sur l’adresse depuis l’avant dernière facture.

Tout ceci était bien vérifiable, même à 22h15…il fallait se donner la peine Monsieur le responsable. Ah oui ! j’ai oublié, ce n’est  plus un service public.

 

Epilogue: mercredi 1 septembre 2010 - 8h - je me rends dans les bureaux de Véolia. Je narre mon aventure après avoir demandé à voir le responsable. On m'écoute.....ils ne font  fait pas état de leur erreur  sur notre adresse    et préfèrent me montrer du  doigt (c'est à la mode au jourd'hui et surtout cet été), en me disant que j'aurai du m'interroger sur le fait que je ne recoive pas la dernière facture.

Il est vrai qu'on ne les reçoit que tous les 6 mois...et avec ce que nous venons de vivre,  j'aurais peut-être du coller un post-it sur le réfrigérateur !

C'est assez surprenant  comme réponse !

 

 

Conseil au délégataire : un petit coup de fil pour avertir d'un dysfonctionnement, cela ne coûte pas grand chose....ou un post-it sur la porte d'entrée, c'est encore moins cher mais tellement plus adapté et humain que l'ignorance.....je pense que ces conseils resteront  vains (ah oui !  j'ai oublié, ce n'est plus un service public)

 

 

Patrick Boulet

 

N'oubliez pas de signer la pétition pour la défense des services publics, pétition initiée par Michel Vauzelle

http://www.opposition-draguignan.com/ext/http://www.referendum-servicespublics.fr/

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Nous avons un studio que nous louons. Notre locataire est partie un peu à la cloche de bois. Nous avons reloué le studio à une étudiante et nous avons nous meme amené la maman au service des eaux<br /> pour faire changer le compteur.<br /> Aujourd'hui la jeune (et nouvelle) locataire nous appelle pour nous dire qu'elle n'a plus d'eau. On lui dit de patienter car il s'agit certainement d'une coupure sur le réseau. Ce soir, toujours<br /> rien et nous constatons en nous y rendant, la pose de la bague rouge. Nous ne savons pas si l'ancienne locataire a payé ou non mais c'est la nouvelle qui profite de la négligence.....<br /> Nous allons contacter le service d'urgence mais nous craignons le pire....
Répondre
O
<br /> Tous sur le pont le mardi 7 septembre. Le rassemblement ira au delà de celui du combat contre le projet de réforme des retraites.<br /> On en a ras le bol !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!<br /> je serai à 10h30 devant la préfecture avec les miliers de Dracénois<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> Et on délègue à tout va....pas et plus de service public = plus cher et moins d'humanité, plus d'administrés mais des clients<br /> <br /> <br />
Répondre
D
<br /> En effet, la prise en compte des difficultés n'est plus prises en compte. Comment font les gens qui ne peuvent plus payer, peuvent-ils se faire aider par des aides, car c'est la réalité et ils<br /> n'ont pas de scrupules à COUPER. Un amire ne prendrait pas de telles décisions !<br /> <br /> <br />
Répondre
N
<br /> Il y a quelques années (mais c'était avant le décret de 2008 ) dans une ville qui ne déléguait le service public de l'eau, le maire pourtant de droite) refusait de couper l'eau et même d'afficher<br /> une coupure dans les immeubles où les syndic avaient "omis" de payer l'eau, parce que c'était une question d'hygiène !!!<br /> Sans doute lorsque il y a délégation de service public couper l'eau n'est plus un problème du moment que les actionnaires ont des dividendes à 2 chiffres. Merci monsieur le Président de la<br /> République<br /> <br /> <br />
Répondre