Elections Régionales du 06 et 13 décembre 2015 - Je serai candidat sur la liste NOUVELLE DONNE , jeune parti qui a pu voir sa naissance grâce à Stéphane Hessel - Les INDIGNES - Pierre Larrouturou - économiste , ..... Ce blog sera consacré pendant quelques mois aux échanges participatifs entre la population de la Dracénie et Patrick Boulet dans le cadre des élections régionales du 06 et 13 décembre 2015. Sujets d'actualités locales, nationales, billets...

Fermeture d’une classe à Draguignan pour la rentrée 2011.

 Les parents des élèves, les élèves et les enseignants de l’école Mistral souffrent d’une non reconnaissance et de manque de respect. (école qui est passée en quelques années de 19 classes à 6 classes)

 

Cette semaine, le CDEN (comité départemental de l’Education Nationale) a entériné la fermeture d’une classe à l’école Mistral.

Faut-il rappeler que dans la même école à la rentrée 2010, une ouverture (sur 5 ) avait été réalisée, suite aux annonces du maire et de son conseiller municipal en charge des affaires scolaires qui martellent depuis 2009, l’arrivée de plus de 3000 militaires et de 750 élèves ?

Bien entendu, on ne pouvait souscrire à une telle « intox » et après renseignements pris et constats lors de la rentrée scolaire 2010, on aura pu s’apercevoir que  les 750 élèves  comptabilisaient en fait  les enfants allant de la crèche à la faculté et non  comme annoncé, ceux de la classe d’âge de l’école primaire.

En fait, à peine un tiers des 300 auxquels on pouvait s’attendre à recevoir ont été inscrits à Draguignan.

 

Quelle légèreté dans la gestion et la prévision !

 

Cette fermeture pour la rentrée 2011 s’inscrit aussi dans la continuité d’une politique nationale de réduction de postes….. et c’est encore à l’école Mistral que cela se passe, l'école Mistral qui est devenue  ces dernières années,  une véritable variable d’ajustement.

En fait, le fond du problème, c'est que cette école souffre de l’absence de délibération concernant la sectorisation comme le prévoit la loi, ceci rajouté à l’opacité qui règne quant aux critères d’affectation, cette école n’est pas traitée de la manière équitable que l'on serait en droit d'attendre de la part des élus. Depuis le 1er janvier 2005, une délibération aurait du remplacer l’arrêté du maire qui date depuis trop longtemps et qu’il aurait fallu actualisé.

 

Comme nous l’avons déjà fait, nous redemanderons au maire l’inscription à l’ordre du jour d’une délibération sur la sectorisation qui devra répondre aux deux finalités :

- veiller à ce que le nombre d’élèves inscrits dans chaque école soit compatible avec la capacité d’accueil.

- favoriser la mixité sociale qui contribue à l’égalité des chances.

 

Chacun aura compris que cette délibération si attendue depuis plus de 5 ans, sera un moyen de garantir l’équité, la transparence dont chaque contribuable et usager est en droit d’attendre.

 

Dernière interrogation ? Chabran, situé à quelques mètres de l’école Mistral devrait livrer plusieurs logements dans les mois à venir, va-t-on rouvrir, après avoir fermé, après avoir ouvert, après avoir fermé… La stabilité, élément contribuant à la réussite scolaire est bien mise à mal dans cette école !

 

Patrick Boulet

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article