Elections Régionales du 06 et 13 décembre 2015 - Je serai candidat sur la liste NOUVELLE DONNE , jeune parti qui a pu voir sa naissance grâce à Stéphane Hessel - Les INDIGNES - Pierre Larrouturou - économiste , ..... Ce blog sera consacré pendant quelques mois aux échanges participatifs entre la population de la Dracénie et Patrick Boulet dans le cadre des élections régionales du 06 et 13 décembre 2015. Sujets d'actualités locales, nationales, billets...

Histoires de campagne (5)

 HollandeMeeting de Villepinte :

N. Sarkozy cherche toujours à camoufler son effroyable bilan derrière les mêmes boucs émissaires : les syndicats, les étrangers et les chômeurs qu’il a quand même aujourd’hui, comble du cynisme, réussi à faire huer par son auditoire de militants supporters.
Ah si, une nouveauté, ou plutôt un nouveau bouc émissaire, l’Europe. Les syndicats, les étrangers, les chômeurs, l’Europe… par moments je me posais la question pour savoir si je n’étais pas en train de regarder un meeting de M. Le Pen.
J.L. Borloo et R. Yade, R. Yade qui chauffait les meetings de N. Sarkozy en 2007 et qui aujourd’hui n’a pas voulu seulement assister au meeting nous a-t-on dit de la dernière chance, attendaient ce discours pour se positionner un peu plus clairement dans la campagne et sur un éventuel soutien au président sortant. J’espère que, tout comme les autres candidats du 1er tour, ils ont bien écouté et surtout bien entendu et qu’ils n’oublieront pas quand viendra le temps de l’entre-deux tours.
Oui, avant de poursuivre sur l’Europe, je voudrais revenir sur cette présentation qui a été faite de ce meeting de la dernière chance et de l’émission de demain à TF1 qui elle aussi fait partie de cet ultime effort pour essayer de relancer la campagne et les sondages du candidat Sarkozy. Sans doute que ses conseillers en communication le considèrent comme un produit, les meetings et les émissions comme des moments de pub et les français comme des consommateurs de leur poulain. Mais les français, qui attendent des propositions cohérentes articulées autour d’une vision pour la France, ont vu, compris, appris à le connaître et surtout endurent dans leur grande majorité sa politique depuis 5 ans. Ces mêmes conseillers, qui espéraient tant voir les courbes des sondages se croiser, assisteront bientôt, je le crois, à la défaite de leur président candidat.
Mais revenons à l’Europe. Et alors là les bras vous en tombent. Voilà des jours, et encore aujourd’hui dans ce même meeting, que N. Sarkozy critique le positionnement pourtant clair de F. Hollande concernant le dernier traité européen. Pour information, F. Hollande, comme la grande majorité des députés socialistes, s’est abstenu pour ne pas dire non à l’Europe mais pour ne pas non plus dire oui à une Europe qui ne change pas le statut de sa banque centrale et qui ne met pas en place d’euro-obligations (mutualisation de la dette des Etats membres). Ainsi N. Sarkozy qualifie de honteux et d’indigne un tel positionnement. A part ça il n’est pas violent dans ses propos comme lui faisait encore remarquer L. Fabius mardi. Mais quelques minutes plus tard voilà que lui, qui préside aux destinées de notre pays depuis 5 ans, qui vient de signer ce dernier traité européen le 1er mars, il y a à peine 10 jours quand même, dans lequel il a cédé sur tout face à A. Merkel, nous annonce qu’avant la fin 2012 il va remettre en cause tous les traités européens. Quelle contradiction !
Bref, ce meeting n’a été que mensonges, démagogie et clientélisme électoral.

 

Avec l'aimable accord d'un lecteur sympathisant de ce blog

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article