Elections Régionales du 06 et 13 décembre 2015 - Je serai candidat sur la liste NOUVELLE DONNE , jeune parti qui a pu voir sa naissance grâce à Stéphane Hessel - Les INDIGNES - Pierre Larrouturou - économiste , ..... Ce blog sera consacré pendant quelques mois aux échanges participatifs entre la population de la Dracénie et Patrick Boulet dans le cadre des élections régionales du 06 et 13 décembre 2015. Sujets d'actualités locales, nationales, billets...

Il devient urgent...

dragui photoAujourd’hui, Draguignan connaît une baisse de la démographie qu’il serait nécessaire de prendre en compte pour modifier la tendance actuelle qui est le résultat de la politique de l’équipe UMP en place depuis trop longtemps.

Oui, contrairement à ce que claironnent M.Piselli et son équipe, les chiffres de l’INSEE précisent  que la population légale 2008 de la commune de Draguignan est de 37 649 habitants soit 601 de moins qu’en 2007 et 609 de moins qu’en 2006. On est loin des 40 080 habitants annoncés en novembre 2007.

On notera que cette baisse du nombre d’habitants sur la ville centre de la CAD s’accompagne  d’une augmentation du nombre d’habitants dans les autres villes et villages de la CAD qui continuent à se développer.

 

Pourquoi ?

Avant tout, l’équipe de la majorité actuelle a-t-elle réellement la volonté de voir Draguignan se développer dans l’esprit d’une collectivité rassemblant une mixité sociale et pas uniquement laisser  « ronronner ». Là est la question première et nous y reviendrons prochainement !

 

La question du logement. Nous espérons que le PLH sur lequel nous nous sommes déjà exprimés (lire ici l’intervention) , PLH récemment  adopté par le conseil communautaire pourra être une réponse aux besoins des habitants de notre ville aux revenus modestes. (à suivre)

 

Avoir un toit est une chose, mais avoir un emploi est une condition première de pouvoir « fidéliser » une population et   permettre à ses habitants de se réaliser pleinement en tant que personnes. On notera que depuis la crise (1er trimestre 2008), le bassin d’emploi de Draguignan enregistre une hausse de 2,2 points de son taux de chômage, supérieur à celui de Toulon ou St Raphaël (+1,7 pour les deux bassins) et celui de la moyenne du Var (+1,9).

 

Il est grand temps, comme Christian Martin et son équipe le préconisaient  de développer une véritable politique de l’emploi.

Il est temps de mener une réflexion sur le PLU en tirant leçon de la catastrophe de juin , prenant en compte la nécessité de  re-héberger de entreprises sinistrées, de créer des zones d’activités économiques nouvelles, complémentaires aux emplois spécifiques à venir du parc logistique des Bréguières, de repenser l’utilisation du foncier de Ste Barbe ….de la Foux…. des quartiers ouest de la ville…car l’emploi reste le levier essentiel et complémentaire à celui du logement.

Mais l’équipe en place a-t-elle la volonté d’un tel développement ou préfère-t-elle ronronner ? 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article