Elections Régionales du 06 et 13 décembre 2015 - Je serai candidat sur la liste NOUVELLE DONNE , jeune parti qui a pu voir sa naissance grâce à Stéphane Hessel - Les INDIGNES - Pierre Larrouturou - économiste , ..... Ce blog sera consacré pendant quelques mois aux échanges participatifs entre la population de la Dracénie et Patrick Boulet dans le cadre des élections régionales du 06 et 13 décembre 2015. Sujets d'actualités locales, nationales, billets...

Il fallait le dire ! (1)

Dans le dernier Séduction Provençale, le maire et son équipe ont jugé bon de faire des commentaires sur le délibéré du juge du tribunal correctionnel  de Draguignan, suite à l’assignation en justice de M.Piselli  par 2 élus d’opposition, Jackie Pozzana et Patrick Boulet.

 

Que leur a –t-il pris de s’exprimer ainsi à travers des propos empreints de beaucoup de faussetés.

 

 

1ème fausseté : Les élus ont l’audace d’affirmer qu’ il n’ y a rien eu d’ insultant dans les propos de M Piselli à l’ encontre de Me Pozzana et de M Boulet. Mais pourquoi diantre ont- ils assigné ce pauvre homme en justice ?

Ils se gardent bien de préciser les paroles du Maire «  ils sortent sournoisement des caniveaux » et «  ils sont indignes d’être des élus ».

Il n’est pas besoin d’être  professeur de linguistique pour comprendre que la métaphore  « ils sont sortis sournoisement des caniveaux…. » évoque des rats, les conseillers d’ opposition en l’ occurrence, bestioles nuisibles que la majorité se doit d’exterminer.

 

Oui, pour nous il est inacceptable de laisser se banaliser  de tels propos, que ce soit par un élu ou pas . La République et la démocratie méritent mieux en terme d’exemplarité !

(écoutons les déclarations et regardons les agissements les plus ignobles de ces derniers jours !)

 

2ère fausseté, le procès n’est pas terminé : En effet, s’exprimant ainsi, ils font preuve de peu de compétence en la matière en ayant occulté  que nous avons fait appel dans les jours  qui ont suivi le délibéré, forts de notre conviction sur la  légitimité de la nature de la qualification .

 

De fait , faisant appel,  l’ensemble des éléments avancés dans leur tribune reste bien entendu  à titre suspensif !

 

 

Ce texte est donc un tissu de contre-vérités , d’omissions volontaires, d’approbation inconditionnelle au faits et dires du chef, envers lequel ils ont perdu tout sens critique, «  le petit doigt sur la couture du pantalon » . Il est en outre le reflet de basses manœuvres politiciennes qui ont pour objectif la manipulation du lectorat.

 

Nous vous tiendrons informés du délibéré de notre démarche en appel qui sera rendu par la  juridiction d’Aix en Provence.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article