Elections Régionales du 06 et 13 décembre 2015 - Je serai candidat sur la liste NOUVELLE DONNE , jeune parti qui a pu voir sa naissance grâce à Stéphane Hessel - Les INDIGNES - Pierre Larrouturou - économiste , ..... Ce blog sera consacré pendant quelques mois aux échanges participatifs entre la population de la Dracénie et Patrick Boulet dans le cadre des élections régionales du 06 et 13 décembre 2015. Sujets d'actualités locales, nationales, billets...

La france à contre courant ?

photo-de-classe-1950-ECOLE-de-gar-E7ons.jpg  A propos des rythmes scolaires :

 

 

Les Allemands font un pas en arrière !

Cours le matin, sport (ou musique, dessin...) l'après-midi. Une journée scolaire telle que va l'expérimenter à la rentrée une centaine de collèges et de lycées français, ainsi que l'a annoncé le ministre Luc Chatel le 25 mai. Et telle qu'on l'imagine en Allemagne. Ou plutôt telle qu'on l'imaginait, car pendant que la France songe, même de loin, à la journée partagée, l'Allemagne en revient depuis un bon moment déjà.

Le «modèle» allemand et ses 6500 heures de cours par an (contre 1000 de plus en France) est en pleine remise en question depuis qu'en 2000 une étude de l'OCDE a mis le feu aux poudres. L'enquête Pisa (Programme international pour le suivi des acquis des élèves), qui compare et évalue tous les trois ans les compétences des élèves de 15 ans en maths, compréhension de l'écrit et sciences, plaçait l'Allemagne en 20e ou 21e position, selon l'indicateur, sur 32 pays (quand la France se situait entre 10e et 13e).

Non seulement Pisa a révélé les graves lacunes des jeunes Allemands en termes de connaissances, mais elle montrait que le système scolaire allemand était plus discriminant que la moyenne.

 

Vous avez dit  égalités ou inégalités?

De nombreux experts y voient une conséquence de la journée coupée en deux: les enfants de milieux favorisés profitaient en effet de leur après-midi pour d’autres activités quand les plus pauvres étaient laissés à eux-mêmes. Car, contrairement à ce que veut expérimenter Chatel en France ou à ce qui existe en Finlande, en Allemagne, les loisirs l'après-midi sont facultatifs et peu pris en charge par l'école.


En France actuellement ?

On pourra  pointer toutefois les limites de la journée continue à la française, trop lourde: «En France, les journées sont très chargées et surtout très condensées. Elles tiennent sur 35 semaines, contre 38 en moyenne dans l'OCDE. La première chose à faire serait, il me semble, d'étaler davantage sur l'année». (Testu - chronobiologique)

Deuxième piste «mieux utiliser les heures de cours, en s'inspirant par exemple de la Finlande et de l'Australie où, en alternance avec les cours magistraux, les professeurs peuvent diviser la classe en petits groupes de cinq ou six et les faire travailler sur des exercices ciblés».


Ca c'est un autre débat quand on sait que le gouvernement veut supprimer encore 16 000 postes d'enseignants !


  Patrick  Boulet

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article