Elections Régionales du 06 et 13 décembre 2015 - Je serai candidat sur la liste NOUVELLE DONNE , jeune parti qui a pu voir sa naissance grâce à Stéphane Hessel - Les INDIGNES - Pierre Larrouturou - économiste , ..... Ce blog sera consacré pendant quelques mois aux échanges participatifs entre la population de la Dracénie et Patrick Boulet dans le cadre des élections régionales du 06 et 13 décembre 2015. Sujets d'actualités locales, nationales, billets...

Le mariage pour tous - le droit des enfants

mariage 1Patrick Boulet

 

Nous sommes à la veille de la manifestation pour le projet de loi du « mariage pour tous ».  

Ce sujet de société suscite  beaucoup de réactions et c’est tant mieux. Il me parait essentiel que le débat doit être le plus large possible afin que chacun puisse appréhender au mieux le fond de ce projet et c’est dans ce cadre là, qu’en tant que citoyen et élu Dracénois, je souhaite apporter ma contribution.

 

Tout d’abord je tiens à préciser qu’il est bien question ici  du mariage civil et non du mariage religieux. En respect de notre République Laïque et de  la loi  de 1905, il en résulte donc que l’église n’a en aucun cas à  interférer  avec le processus législatif, comme l’Etat n’a pas à interférer dans des décisions quelconques de l’église concernant par exemple l’évolution du mariage religieux…

 

La société a changé dans de nombreux domaines. Les notions  de famille, de filiation, d’éducation et tout ce qui s’y rapporte ont énormément évolué depuis des décennies.  Dans la première partie du siècle dernier,  il aurait été impensable d’ouvrir un tel débat  car rappelons-nous, l’homosexualité était considérée, au même titre que  la folie, la dépression,  comme des maladies  psychiques  et n’étaient traitées que par des réponses violentes du type  port de  camisole, isolement, médicaments destructeurs …

 

Notre société a refusé trop longtemps  d’engager des débats de société sur des sujets  jugés « tabous ». Malheureusement, ce refus a  conduit des hommes et de femmes à vivre des situations douloureuses et je pense aussi à l’IGV, l’euthanasie qui ont été  pratiquées trop longtemps, au mieux à l’étranger, au pire seul….

Allons nous continuer à fonctionner ainsi, ne restons pas dans notre hypocrisie et aujourd’hui permettons aux  compatriotes homosexuels de bénéficier des mêmes droits auxquels  chaque français peut prétendre.   

 

Les opposants  au projet de loi utilisent les expressions “mariage homo” et “mariage gay" pour donner l’impression que ce sont des revendications communautaristes qui réclament des lois spécifiques, alors que c’est exactement l’inverse.   

Avec le mariage pour tous, il s’agit d’obtenir les mêmes droits pour toutes et tous. Les lesbiennes, les transsexuels, les bisexuels, les gays, les hétérosexuels  composent la société ensemble et à ce titre, et nous avons tous droits  aux mêmes droits. Or  ces droits  ne sont pas les mêmes si l’on est Pacsés ou mariés ! Contrairement au mariage, le Pacs ne prévoit pas la protection du   partenaire survivant   en cas de décès (pensions de réversion, droits de succession). Il ne prévoit pas non plus les droits extrapatrimoniaux liés à la famille, comme le port du nom de son ou du partenaire, ou les liens de parentalité et droits de filiation. En conclusion, le couple marié est mieux protégé par la loi que le couple pacsé.
Il est inacceptable que l’Etat français, dont la devise est pourtant "liberté, égalité, fraternité", discrimine légalement les couples sur la base de l'orientation sexuelle des partenaires.

 

Concernant  l’éducation et l’orientation sexuelle des enfants, beaucoup pensent qu’il y a des différences significatives   entre les enfants élevés dans des familles homoparentales et les autres. Deviendrait–on par exemple  homosexuel  quand on est élevé par des homosexuels ? si on le pensait, les hétérosexuels  ne devraient –ils donc avoir que des enfants hétérosexuels ?

 

Les enfants élevés par des couples homosexuels ne souffrent pas de l’homosexualité de leurs parents, mais de l’homophobie de celles et ceux qui, à l’école ou ailleurs, cherchent à les stigmatiser.

Cette stigmatisation on a pu la retrouver, à une époque pas si lointaine, pour les enfants atteints d’un handicap ou enfants de divorcés !

 

 Actuellement entre 50 000 et 300 000 enfants vivent déjà dans des familles homoparentales en France. Il s’agit de situations diverses :   enfants   nés de  parents   hétérosexuels, enfants nés grâce à une PMA réalisée à l’étranger … La loi va apporter à ces enfants  une sécurité supplémentaire, les mêmes droits que ceux qu’elle donne aux enfants élevés dans des familles hétérosexuelles, la même protection en cas de décès d’un des parents ou en cas de séparation du couple. Permettre l’adoption de l’enfant du  conjoint  à l’intérieur d’une famille homoparentale, c’est sécuriser les enfants !

  

Les  enfants ont le droit d’avoir un père et une mère mais ils n’ont pas l’obligation d’avoir un père et une mère !  Si cela était le cas,  l'état devrait imposer au million de femmes élevant seules un enfant de vivre avec un homme et vice versa pour les pères qui élèvent seuls leurs enfants. Il faudrait aussi supprimer les procédures qui ont pour conséquence de ne laisser qu’un parent à l’enfant (adoption par un  célibataire) ou même aucun (accouchement

sous X).  

 

Le droit de l’enfant, c’est celui d’être protégé par l’Etat. De fait, aujourd’hui en France, des dizaines de milliers d’enfants vivent dans des familles homoparentales sans aucune reconnaissance légale, dans un total vide juridique.

 

 Ce dont les enfants ont tout simplement besoin, c’est des parents qui les aiment et prennent soin d’eux, deux caractéristiques qui ne peuvent, en aucun cas, être liées  à une quelconque orientation sexuelle des parents.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Entièrement d'accord avec l'article et avec le commentaire N°1.Il existe un mariage religieux pour ceux qui le désirent et les églises n'ont pas à se prononcer en tant que telles sur le mariage<br /> civil.Notre chère LAÏCITE a encore des combats à livrer et c'est pourtant grâce à elle que nous pouvons vivre en Paix!Il y a quelques décennies maintenant que la loi Debré (père)a ouvert une<br /> brèche, source de nos difficultés!Défendons "le mariage pour tous",c'est tout à fait normal, et ne laissons pas ce débat entrer dans les écoles!
Répondre
J
1 Le mariage pour tous est institué dans beaucoup d' autres pays: pourquoi serions nous " à la traîne"?( c'est le cas de le dire...)<br /> 2 Il semblerait que l' Eglise catholique soit à l' origine des manifestations anti- mariage gay...Il s' agit bien de mariage CIVIL, que je sache!...De quoi l' Eglise se mêle t elle ?...Il y a un<br /> réel problème de laïcité dans notre pays!...
Répondre