Elections Régionales du 06 et 13 décembre 2015 - Je serai candidat sur la liste NOUVELLE DONNE , jeune parti qui a pu voir sa naissance grâce à Stéphane Hessel - Les INDIGNES - Pierre Larrouturou - économiste , ..... Ce blog sera consacré pendant quelques mois aux échanges participatifs entre la population de la Dracénie et Patrick Boulet dans le cadre des élections régionales du 06 et 13 décembre 2015. Sujets d'actualités locales, nationales, billets...

Ne touchez pas à mes cumuls.... financiers

 

argentL'exemplarité, la solidarité, la moralité .........les ministres ne connaissent pas ces mots, alors que les Français "trinquent" de plus en plus tous les jours.

A Draguignan aussi, nos élus après avoir augmenté leurs indemnités d'élus l'an passé, refusent de les baisser cette année. Comme je l'ai dit à plusieurs reprises, les actes symboliques redonnent du sens à l'action politique...C'est râté messieurs les  responsables politiques nationaux et locaux !

Patrick.Boulet


Lu dans Libération:


Alors que plusieurs Etats européens - Royaume-Uni, Espagne, Italie ou Grèce - ont décidé de réduire le train de vie de leurs ministres pour accompagner des plans de rigueur, un député français a proposé, à son tour, des mesures d'économies visant notamment les ministres cumulards. René Dosière (apparenté socialiste), fin connaisseur des comptes de l’Elysée a déposé plusieurs amendements prévoyant que les ministres qui ont conservé un mandat de maire ou d’élu local ne perçoivent, «au titre de ses mandats locaux, aucune rémunération, aucune indemnité et aucun avantage».

Les ministres peuvent «cumuler jusqu’à 1,5 fois leur traitement» qui s’élève à 14.000 euros mensuels, soit «21.000 euros», a expliqué Dosière. Il suggérait aussi, pour les élus locaux cumulards, de plafonner leurs indemnités au montant de l’indemnité de base d’un parlementaire (5.487 euros).

Un amendement en ce sens avait été présenté devant de nombreux journalistes en conférence de presse. Quelques minutes plus tard, cet amendement défendu dans le cadre de la réforme des collectivités était rejeté dans l’hémicycle, sans aucun commentaire de la part de la majorité ni du gouvernement.

«A partir du moment où les Français doivent se serrer la ceinture, les responsables politiques doivent montrer l’exemple», justifie Dosière... Pas vraiment suivi par ses collègues députés, qui poursuivaient, ce vendredi, l’examen de la réforme territoriale.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
<br /> Bonjour à tous,<br /> <br /> Je viens de faire la déclaration de revenus 2009 de mon foyer fiscal, et bien figurez-vous, que 21400 € c'est le montant déclaré pour mon conjoint travaillant au Centre Hospitalier de Draguignan<br /> sur 12 mois de travail et moi au chômage soit 6680 €/annuel pour 2009.<br /> <br /> Résultat : pas de personnes à charges, pas de déductions fiscales, (habitant en H.L.M.), pas de niches fiscales, pas de décote car au-dessus du barème de 1 € (à voir avec les impôts si pas possible<br /> de dégrèvement, car injustice flagrante)bref,<br /> <br /> impots à payer : 784 €<br /> <br /> Elle est pas belle la vie !<br /> <br /> Et en plus en fin de droits ASSEDIC à 54 ans en décembre 2010, j'en appelle à la REVOLUTION.<br /> <br /> Sortez les piques !<br /> Ah, ça ira, ça ira, ça ira les aristocrates à la lanterne ..... vous connaissez la suite.<br /> <br /> <br />
Répondre