Elections Régionales du 06 et 13 décembre 2015 - Je serai candidat sur la liste NOUVELLE DONNE , jeune parti qui a pu voir sa naissance grâce à Stéphane Hessel - Les INDIGNES - Pierre Larrouturou - économiste , ..... Ce blog sera consacré pendant quelques mois aux échanges participatifs entre la population de la Dracénie et Patrick Boulet dans le cadre des élections régionales du 06 et 13 décembre 2015. Sujets d'actualités locales, nationales, billets...

Plan Local de l'Habitat adopté par les élus de la CAD. Et Draguignan ?

Lors du conseil communautaire du 16 décembre dernier, il a été adopté le PLH (Plan Local de l’Habitat).

 

Comme nous  avons déjà dit et redit ce qui  était écrit dans le programme de Christian martin  à savoir qu'il devenait urgent de s’atteler à la construction de logements pour actifs ….il aura fallu des années pour qu’enfin, les élus UMP reconnaissent ce besoin.

 

En effet, comme l’a toujours évalué C.Martin, la construction de 900 logements était nécessaire.

Rappelons-nous sur les  propos grotesques de M.Piselli qui en 2008 fustigeait  cette expression et évaluation, non sans se permettre une  sémantique peu appropriée et orientée (……Monsieur Martin veut construire des barres d’HLM !, propos ENCORE repris lors de l’inauguration de Chabran !) 

 

 

L’effort qu’effectue aujourd’hui la ville de Draguignan pour programmer la construction  de prés de 600 logements sociaux sur la période 2010/2013, répondant aux nouveaux besoins déclarés permettra d’atteindre pratiquement les 20% de logements sociaux prévus au titre de la loi. (on était donc bien loin du chiffre  de 18 % annoncés de logements sociaux sur Draguignan !  chiffre que nous avons toujours contesté).

                       

Répondre aux besoins déclarés, c’est du devoir d’un élu envers ses administrés.

Atteindre les 20% c’est la loi M.Audibert et Piselli.

Aujourd’hui, enfin, le curseur du nombre de construction de logements aidés de  15%  glisse vers les 20% et la municipalité répond simplement et seulement à ce qu’ a rappelé avec force M.Le Préfet lors d’une réunion au printemps dernier à savoir respecter  la loi SRU

 En tant qu’élu Républicain , Mrs Audibert et Piselli ne répondent donc qu’aux exigences de la République.

 

 

 Il faut quand même rappeler que dans la délibération votée en mars 2010, le maire de Draguignan a souhaité que soit rajoutée une révision du document  PLH, en ce qui concerne Draguignan, dès la fin de la première période  triennale 2010-2012 par l’insertion d’une clause de revoyure.

Pourquoi, on  doit tout simplement comprendre qu’il  est hors de question pour la municipalité d’aller au delà des 20 % de logements sociaux exigés par la loi SRU si tant est qu’ils seront atteints et pour cela. La municipalité UMP  pose  clairement les limites dès aujourd’hui. 

 

Etre en conformité avec la loi, est le devoir d’un  citoyen de la République et celui d’un Maire Républicain  c’est avant tout répondre aux besoins de ses concitoyens, notamment en terme de logement. Pour cela  ce Maire doit aller si besoin  au-delà des 20% de la loi SRU……………… qui rappelons le, date de 2000 et que la situation du logement  s’est   très fortement dégradée  en 10 ans ainsi que celle des concitoyens et de surcroît des Dracénois..

 

  La réalité sur les difficultés des Français et celles de Dracénois n’est pas celle que  pensent Monsieur le tandem Piselli / Audibert (est-il besoin de rappeler que plus de 70% de varois sont éligibles au logement social, voilà la réalité qu’ils connaissent fort bien).

 

  Bloquer le curseur à ces 20%  est un déni d’acceptation  des conditions des hommes et des femmes qui vivent  aujourd’hui dans notre société  .

 

 20%, de logements sociaux répond à une extrême nécessité et reste un minimum  à atteindre Aujourd’hui nous ne nous opposons pas à l’esprit dégagé à travers le PLH mais à celui qui est très bien percevable à travers la nature  des   réserves et des modifications qui nous ont été présentées à travers la clause de revoyure en mars 2010.

 

Quoi qu’il en soit, comme conclut un des quotidiens locaux dans son édition du 18 décembre 2010….maintenant construisons.

 

Pour les élus "une ville pour tous"

Patrick .Boulet

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article