Elections Régionales du 06 et 13 décembre 2015 - Je serai candidat sur la liste NOUVELLE DONNE , jeune parti qui a pu voir sa naissance grâce à Stéphane Hessel - Les INDIGNES - Pierre Larrouturou - économiste , ..... Ce blog sera consacré pendant quelques mois aux échanges participatifs entre la population de la Dracénie et Patrick Boulet dans le cadre des élections régionales du 06 et 13 décembre 2015. Sujets d'actualités locales, nationales, billets...

Tous les élus informés...pour prendre leurs responsabilités

Gaz de schiste : les élus retournent sur les bancs de l’école (lu sur Var-matin)

 

Agrandir Rétrécir Imprimer Recommander Partager

 

Sylvie Massimi, première adjointe de Brignoles, Annick Delhaye, vice-présidente du conseil régional, Josette Pons, députée, Hubert Garnier, secrétaire générale de l’union régionale des maires et Christian Desplats, président de l’Arpe. Photo V. B
L’agence régionale pour l’environnement, a organisé hier une réunion d’information pour tous les maires, leurs adjoints et les techniciens

Gaz de schiste. Depuis plusieurs mois, le sujet brûle les lèvres de tous les élus. Certains ont protesté. Et d’autres ont même défilé. Mais pour la majorité d’entre eux, ils n’avaient jamais entendu parler de ce gaz avant de découvrir qu’existait le permis de Brignoles (1). Et certains ignorent encore beaucoup de chose sur le sujet. Certes très complexe.
Aujourd’hui, ils n’ont plus d’excuses. L’ensemble des maires, des élus et des techniciens concernés par une demande de permis de gaz de schiste dans la région (2) sont retournés sur les “bancs de l’école”. Invités par l’agence régionale pour l’environnement (Arpe) à prendre un cours sur les enjeux et les impacts de l’exploitation du gaz de schiste sur le territoire.


Sans parti pris global
Administrations, géologues, médecins, économistes et juristes… ont joué le rôle des professeurs. Et se sont succédé au micro pour apporter un éclairage sur ce thème.   
Sans parti pris global, chacun a apporté sa vision, son opinion personnelle, sa contribution au débat.
" C’est un sujet qui pose beaucoup d’interrogation ", explique le président de l’Arpe Christian Desplats. " Il y a de nombreuses polémiques. Et notre mission est d’apporter des éléments techniques et scientifiques aux élus pour qu’ils puissent se faire leur propre opinion ".
Une semaine avant le débat parlementaire prévu le 10 mai, les élus ont désormais des éléments à avancer pour défendre leurs positions.

1. Demande déposée par l’entreprise Schuepbach pour l’exploitation du gaz de schiste sur une grande partie du département.
2. 382 communes sont concernées en Paca par des permis de gaz de schiste, soit 11668 km².

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article